Maxillaria : des orchidées à découvrir absolument

Les Maxillaria font partie d’un genre taxonomique regroupant près de 700 espèces originaires d’Amérique latine. Généralement lithophytes et épiphytes, certaines sont terrestres malgré tout. Elles sont rarement de grandes tailles et la majorité des espèces demeurent assez simples à cultiver, c’est un genre apprécié des amateurs de variétés naturelles, car c’est un genre qui ne possède pas beaucoup d’espèces hybrides.

Maxillaria tenufolia

Une culture aisée :

De manière générale, la plupart des Maxillaria se maintiennent de manière similaire. Peu gourmande en nutriments, elle ne nécessite que peu d’engrais, mais à l’inverse, elles apprécieront un arrosage régulier et une hygrométrie plutôt élevée. Une température comprise entre 20 et 25 C* le jour contre 12-18 C* la nuit sera parfaite pour l’alternance des floraisons qui durent en moyenne un mois et peuvent se répéter plusieurs fois sur l’année.

Maxillaria picta by Larsen Twins

Un genre idéal pour commencer à se découvrir les orchidées:

Les Maxillaria n’ont en général pas de période de repos et elles se montrent assez adaptables aux conditions courantes de maintien. La plupart son également parfumé d’une odeur semblable à la noix de coco. Elles sont d’ailleurs assez répandues en orchidoculture notamment avec Maxillaria shunkeanna la fameuse orchidée noire (Quoique placée parfois selon les auteurs dans le genre voisin Brasiliorchis)

– Maxillaria schunkeana, By orchidgalore

Une espèce type pour débuter dans le genre :Maxillaria variabilis “Yellow form”

Cette petite orchidée épiphyte est originaire de l’Amérique centrale et du nord de l’Amérique du Sud. Comme son nom l’indique, elle existe naturellement sous diverses formes géographiques qui se différencient principalement par la forme des feuilles et la couleur de la fleur qui est légèrement parfumée. Au niveau culture, elle apprécie une luminosité modérée et s’adapte bien à toute une série de conditions. Idéalement, on la vaporisera régulièrement avec une eau non calcaire, car elle apprécie les environnements humides (parfaite pour la culture en terrarium tropicale et paludarium). Les plantes peuvent fleurir plusieurs fois par an et elles ne doivent quasiment jamais être rempotées.