La nature dans toute sa splendeur

Lithops : ces plantes-cailloux étranges et fascinantes

Avec près de 110 espèces différentes, les Lithops sont des plantes grasses originaire de l’Afrique australe, du Sud et de la Namibie. Faisant preuve d’un mimétisme étonnant, elles fascinent les amateurs de plantes singulières.

Lithops schwantesii

Les Lithops font partie de la famille des Aizoacées (famille du Ficoïde glacial et de la Griffe de sorcière). Ce sont des plantes que l’on trouve généralement dans des zones désertiques et graveleuses ou elles se rendent quasiment invisibles pour se soustraire aux animaux herbivores.

En culture, les Lithops sont assez faciles si l’on respecte quelques conditions simples :

  • Une bonne luminosité
  • Un substrat perméable et drainant, assez pauvre.
  • En été, un engrais pour cactus peut être administré une fois toutes les deux semaines.
  • Une absence d’arrosage entre octobre et mars (légères vaporisations à l’eau de pluie si rides fort prononcées sur le feuillage)
  • Une température fraiche en hiver, mais pas en dessous de 8 C.
  • Éviter les pots trop grands (risque de saturation humide au niveau des racines), dans l’idéal utilisez un pot en terre cuite.

Ces plantes possèdent une racine pivotante et charnue, tandis que la partie aérienne ne se compose que de deux feuilles au coloris variable selon l’espèce (violet, brun, gris, vert pâle).

La floraison ressemble à celle d’une petite marguerite. Les espèces botaniques sont blanches ou jaunes, mais certains cultivars peuvent donner des couleurs roses ou orangées.

On peut récolter les graines entre avril et juin pour tenter le semis en mini-serre chauffée dans un substrat à l’humidité légère et stable, mais il sera plus simple de procéder par division des touffes en été (bien faire sécher les mottes et éviter les arrosages dans les 15 jours suivant la plantation). La bouture de feuille fonctionne également, mais nécessite des conditions un peu particulières.

Lithops karasmontanna