Euphorbia phosphorea : une plante singulière

Les Euphorbes forment une famille de plantes fascinantes pour les botanistes. Leurs formes singulières et variées donnent à penser que nous sommes face à tout un monde qui demande à se dévoiler. Tropicales ( euphorbia milii), rustiques(euphorbia lathyrus), succulentes (Euphorbia trigona), palustres (euphorbia palustris), il y en a pour tous les gouts ! Voici ici le dernier exemple qui a marqué notre attention à la pépinière : Euphorbia phosphoracea.

Une plante brésilienne

Originaire de l’état de Bahia au Brésil, cette espèce vit dans des savanes semi-désertiques et les zones montagneuses ou les vents et la chaleur sont en force ! Cela en fait une espèce résistante, mais qui demande une bonne lumière et une bonne maitrise de la distribution d’eau, sans quoi on risque de tuer ses racines. C’est une plante assez rare dans le commerce malgré son aspect original.

Origine du nom

Cette euphorbe forme souvent des colonies denses qui offre une esthétique remarquable. Elle peut atteindre 6 mètres de haut dans la nature, mais n’excède que rarement 1m20 en culture. Son nom provient du fait que certaines localités produisent une bioluminescence aux extrémités. D’après des études récentes, ce phénomène serait en réalité dû à un champignon parasite qui niche dans sa sève.

Modes de reproduction

Sa reproduction est facilement obtenue à partir de boutures, mais le semis sera plutôt une affaire de spécialiste, car les graines sont assez rares à se former avec une viabilité assez courte.
Au niveau du substrat, elles sont assez tolérantes, un mélange pour plantes succulentes sera parfaitement adapté.

La zone des Chapada au Brésil est une zone d’où proviennent les Euphorba phosphorea