Coleus : qui sont ces orties multicolores ?

Célèbres pour leurs feuillages colorés, les coleus sont connus depuis longtemps et d’ailleurs largement déclinés en de multiples cultivars et hybrides. L’espèce type : Coleus scutellaroides est originaire de Java, mais le genre est répandu dans toute la bande intertropicale de l’ancien monde, sans compter les diverses introductions et naturalisations qui ont lieu sur le continent américain ou sur le pourtour de Méditerrané . Petit zoom sur un groupe de plantes qui méritent que l’on s’y attarde

coleus
Coleus forskohlii

Aspect botanique

Le groupe des Coleus est proche d’un autre genre taxonomique, celui des Plectranthus (avec lequel il se confond d’ailleurs) qui regroupe notament le Plectranthus rotundifolius consommé en Afrique de l’Est pour son tubercule ou le Plectranthus amboinicus. Ce dernier est populaire en Amérique latine pour ses qualités aromatiques. Il est utilisé en Europe pour traiter les grippes et refroidissements d’une manière semblable au marrube (Marrubium vulgare).

Depuis 2019 il existe cependant une nouvelle classification qui redéfini ce groupe de plantes afin de limiter les confusions. Il y a également quelques espèces du genre Perilla, comme perilla frutescen (la basicilic japonais ou Schizo) qui sont cultivés pour leurs feuillages colorés et aromatiques, et qui sont parfois commercialisé sous le nom de Coleus. Il en va de même pour certaines variétés de Pilea involucrata.

plectranthus-amboinicus
Plectranthus amboinicus, le thym des Antilles.

Le coléus courant en jardinerie est Coleus scutellaroides. Ceci est à prendre avec des pincettes. Sa célébrité là fait passer au travers du travail acharné de bien des horticulteurs qui se sont amusés à créer tout un lot de variétés et hybrides en gardant bien souvent le secret de leurs lignées. Il y a donc un pool génétique varié et variable au sein des coleus ornementaux. Certains distributeurs proposent les hybrides de C. Scutallaroides sous le nom de C. Verschaffeltii et ont en trouve encore sous le nom de Solenostemon, de quoi en perdre tout son latin !

coleus-scutellarioides-etna
Coleus scutellarioides Etna
coleus-inky-finger
Coleus hybride “Inky Finger”

Culture

Souvent proposé comme annuelle pour l’extérieur, les Coleus sont pourtant bel et bien vivaces ! Leur petite rusticité (5° pour les plus endurants) ne leur donne pas d’espoir d’être prolongés plus d’un an sous nos latitudes, mais il en est tout autrement en intérieur.

On les cultive idéalement en substrat riche et léger, pas trop alcalin (voir notre article sur les substrats), Ils sont assez adaptables quant au type de terreau utilisé. Ils apprécient la lumière, mais celle-ci ne doit pas être trop directe ! Justement, leur feuillage fin risque de bruler facilement face à un soleil trop enthousiaste.

Ils leur faut un arrosage abondant mais pas détrempé, en effet le surplus d’eau stagnante dans les pots les conduits facilement à la pourriture qui peut agir très rapidement .

Ces plantes moins populaires pour leur floraison, proposent pourtant de jolies hampes florales garnies d’une multitude de petites fleurs bleutées et délicates.

hampe-florale-coleus
Hampe florale de coleus

Reproduction

Très facile, on peut les reproduire par semis ou bouturage.

Le semis se fait dans un terreau léger et idéalement mélangé à un sable fin. On répand les graines à la surface sans les couvrir, car la lumière sera le principal déclencheur de germination (l’usage d’une lampe horticole peut d’ailleurs augmenter le potentiel de réussite). La levée prend en moyenne deux semaines et on viendra rempoter individuellement les jeunes plants une fois que ceux-ci auront atteint une taille d’une dizaine de centimètres. Une fois ces plantes acclimatée dans leurs pots personnels, on peut également venir pincer la tête afin de multiplier la densité de feuilles et de tiges.

Le bouturage quant à lui est on ne peut plus aisé, il suffit de couper une tige et la laisser dans un verre d’eau pour voir une forte densité de racines se développer au bout de quelques jours. Il suffira alors de repiquer la jeune plante dans un pot pour voir un nouvel individu se développer.

coleus-rainbow
Coleus Rainbow

Anecdotes

Les coleus sont des plantes utilisées chez les Kanaks de Nouvelle-Calédonie pour leurs propriétés médicinales. Des usages similaires existent en Inde tandis que les Mazatèques au Mexique les utilisent dans une préparation religieuse qui les destinent à se rapprocher de l’esprit de leurs ancêtres défunts. Sa culture à également permis d’aider un petit papillon de nuit, le Plusie de la menthe à maintenir ses effectifs. Justement, il s’est avéré que ses chenilles trouvent les feuilles du Coleus à leur gout !

coleus-giant-japanese
Coleus Giant japanese