Plantes pothos : quelles sont ces lianes généreuses et exotiques ?

Les Pothos désignent actuellement un regroupement de plusieurs lianes exotiques appartenant à la famille des Aracées et originaires d’Asie du sud-est et d’Amérique latine. On y retrouve principalement les genres Epiprenum et Philodendron. Petit tour d’horizon de ces espèces magnifiques et généreuses.

Scindapsus pictus var argyreus ou liane tacheté

Fortement en vogue depuis les années 2010 de par la nouvelle vague d’intérêt pour les plantes exotiques et l’augmentation de succès des terrariums plantés, les lianes exotiques connues sous le nom commun de “Pothos” se diffusent largement via les amateurs qui s’échangent les boutures et via les commerces spécialisés qui rivalisent pour offrir de nouvelles variétés à une clientèle toujours plus frénétique. Pourtant ce nom de Pothos qui existe bien en botanique, regroupe à tort des espèces parfois très différentes dont certains remonteraient à près de 35 millions d’années d’après des fossiles de graines trouvées en Europe. L’espèce la plus couramment distribuée est le “Pothos doré” ou Epiprenum aureus.

Epiprenum aureum botanique

Originaire de l’Asie du Sud-Est et de la Polynésie française, il peut atteindre 20 m de haut et présenter des tiges de 4 cm de diamètre dans son milieu naturel. Largement naturalisé dans différentes zones intertropicales du monde, il est également diffusé en masse par les producteurs horticoles. Il faut cependant faire attention aux animaux domestiques et aux jeunes enfants, car la sève de cette plante contient de l’oxalate de calcium qui peut déclencher vomissement, des difficultés à avaler et des irritations. Cependant c’est une plante intéressante pour filtrer la pollution aérienne qui peut capter et stocker les formaldéhydes, benzènes et diméthylbenzène. Sa culture est facile. On le retrouve sous diverses formes comme “Marble Queen” ou “Manjula”

Epiprenum aureus “Manjula”

Scindapsus pictus -La liane tacheté

Originaire du S-E asiatique également, cette liane possède une qualité esthétique certaine de part ses mouchetures blanches sur un fond vert glauque. Plus petit que le précédent il dépasse rarement les 3 mètres de haut . on le retrouve principalement sous la forme “Argyreus” mais il se décline en plusieurs variante selon les panachures (“Silver Ann”, “Silver Splash”,”Dark velvet” …)

S.pictus “Silver Ann”

Philodendron hederaceum (scandens)

Originaire d’Amérique du sud ce philodendron est une plante largement diffusé par les jardineries et il se décline en de multiples cultivars aux feuillages attractifs tels que “Brasil”, “Lemon lime “ou “micans”,

Philodendron hederaceum “Brasil”
Philodendron hederaceum (scandens ) “Lemon Lime”

Scindapsus treubii

Cette espèce se trouve principalement sous deux formes “Moonlight ” et “Dark form” mais certain cultivars comme “Nearly Black” sont très prisé des collectionneurs qui se l’arrache à prix d’or ! . Dans tous les cas elle arbore un feuillage brillant qui lui donne une présence esthétique forte ! Il apprécie une hygrométrie un peu plus soutenue que le Scindapsus pictus et se conviendra donc mieux à la culture en terrarium ou en paludarium. On l’appelle traditionnellement Pothos-Satin en français mais cela mène à confusion avec un cultivar de Scindapsus pictus portant également le nom de “Satin Leaf”

Scindapsus treubii “Dark form”

Culture:

Les Pothos présentés ci-dessus sont très facile de maintenance, il existe d’autres espèces plus rares avec des besoins plus spécifique sur lesquelles nous reviendrons dans un prochain article. Dans l’idéal ils apprécient une lumière soutenue mais supporteront un emplacement à l’ombre. La substrat sera léger et riche avec des arrosages réguliers afin de permettre à la plante d’optimiser son système vasculaire . Une structure de support sera apprécié chez les sujets imposants, ainsi qu’une taille de temps à autres afin de contenir ces conquérantes . la floraison, ressemble un peu à celle des Arums mais elle ne présente que peu d’intérêt et elle ne se produit que rarement en culture intérieure.

Epiprenum aureus “Marble Queen”