Ludisia discolor ou orchidée bijoux

La ludisia discolor est une orchidée facile à cultiver. Elle fleurit en période hivernale (entre décembre et février) et son feuillage bicolore contraste avec les nuances de rouges et de vert qui parcourt ses tiges. En somme elle présente une série d’atouts qui font qu’elle mérite un œil attentif de la part des amateurs de beautés botaniques.

floraison-ludisia-discolor
Floraison de Ludisia discolor var dawsoniana

Origines

C’est une orchidée originaire de l’Asie du sud-est (Malaisie, Indonésie, Birmanie, etc.). Terrestre, elle pousse dans les terres humifères des forêts tropicales. On la mentionne également le long de certains cours d’eau mais jamais aux abords de zones d’eaux stagnantes. Elle ne se développe pas non plus au-delà de 1 300 mètres d’altitude. Depuis quelques années elle a été introduite dans le sud de la Chine pour son usage médicinale. Elle est en effet utilisée contre la toux, l’insuffisance rénale ou les problèmes de sommeil. À noter que dans la nature, la propagation des graines se fait via certaines espèces de fourmis.

ludisia-discolor-jewel-orchid

Culture

C’est une espèce idéale pour ceux et celles qui souhaitent débuter dans l’orchidoculture. Étant terrestre, on n’utilisera pas les substrats à orchidées classiques des jardineries mais plutôt un mélange de tourbes, de terreau de feuilles et d’écorces de pin à parts égales tout en s’assurant d’obtenir un mélange homogène et aéré. Sa croissance est moyenne et on pourra lui adjoindre un engrais pour orchidées toutes les 3 à 4 semaines. Niveau exposition, c’est une espèce qui peut supporter les zones ombragées mais qui sera rapidement altéré par un éclairage trop direct.

Il est également préférable d’éviter de la soumettre à des courants d’air. Quant aux températures elle supporte facilement une gamme qui va entre 15 et 35°. Pour ce qui est de la multiplication, on peut procéder à de la division ou à du bouturage de tiges dont on aura fait cicatriser les plaies au préalable. Ces boutures pourront ensuite être mises en eau avec un morceau de charbon pour prévenir les moisissures et être rempoté à l’apparition des premières racines. C’est également une plante qui se prête bien à la culture en terrarium tropicale.

Hybrides et cultivars

En Europe la variété la plus courante est ludisia discolor var dawsoniana mais l’on retrouve également une variété “Alba” au feuillage plus vert et finement veiné de blanc.

On trouve également :

  • Ludisia discolor Nigra : Au feuillage noir et à la croissance plus lente.
  • Ludisia discolor Rubriveina : feuillage vert foncé, veiné de teintes allant du rose au rouge pourpre.
  • Ludisia discolor Nigrescen : feuillage noir velouté veiné de vert clair.

Il est à noter également que ludisia discolor est proche génétiquement d’autres genres d’orchidées et donne ainsi naissance à de nouveaux taxons tels que Macodisia (Ludisia X Macodes) ou Ludochilus (Ludisia x Aenochilus). Malheureusement bon nombre de ces hybrides sont encore mal classés par cultivateurs, ce qui les rend donc peu disponibles et nominées de façons aléatoires le plus souvent.

macodes
Macodes petola, une orchidée proche de la Ludisia qui peut créer des hybrides aux feuillages étonnants.étonnants.

Quelques liens utiles