Fatsia japonica : un exotique rustique remarquable

De la famille du lierre et des Aralia, celui que l’on surnomme faux-Aralia ou Aralia du Japon est une plante qui a plus d’un atout pour plaire ! Feuillage persistant et luisant, allure tout droit sorti d’une jungle équatoriale, floraison blanche en grappes sphérique et petits fruits noirs décoratifs.

Description

Le Fatsia japonica est une plante de la famille des Araliacées (lierres, schefflera, tetrapanax, aralia, etc.). Il peut atteindre jusqu’à 6 m de haut dans son milieu d’origine (Sud du Japon et Coré) mais dépasse rarement les 2,5 m dans nos régions. Son nom provient du japonais et signifie le nombre huit en référence aux huit lobes de ses feuilles (Avec néanmoins de légères variations possibles 7-9). Il se reproduit avec le Lierre d’Irlande (Hedera hibernica ) et donne un hybride stérile : Le Fasthedera. Plante assez populaire pour son aspect esthétique, il se décline en plusieurs variétés . Le genre comporte actuellement 3 espèces

  • Fatsia japonica
  • Fatsia oligocarpella
  • Fatsia polycarpa

Il y avait précédemment 2 espèces supplémentaires, mais qui sont maintenant classés dans des genres taxonomiques proches :

  • Oplopanax horridus
  • Tetrapanax papyrifera
Tetrapanax papyrifera (Anciennement Fatsia papyrifera)
Inflorescence de Fatsia japonica

Maintenance

C’est une plante qui apprécie les sols acides, riches et drainés. N’hésitez donc pas à rajouter du terreau horticole lors de la plantation, ainsi qu’un peu de sable afin d’améliorer le drainage. L’idéal est de le placer à mi-ombre et protégé des vents pour améliorer sa rusticité et la résistance de ses feuilles. Celles-ci peuvent casser en cas de grands vents ou jaunir. Afin de parfaire une esthétique exotique vous pouvez le placer à côté de plantes telles que bambous, cyrtomium fortunei, rodgersia, trachycarpus, etc.

N’hésitez pas non plus à lui apporter un paillage à son pied afin de le protéger de la sècheresse en été. Bien qu’il ne nécessite pas de tailles particulières, vous pouvez supprimer ses fruits à l’automne si vous désirez que ses feuilles deviennent plus larges.

On peut également maintenir le Fatsia en intérieur toute l’année en pot et le sortir sur une terrasse à la belle saison. L’hiver, il sera important de lui offrir une période de repos, dans une pièce qui n’excèdera pas les 8°. Un apport d’engrais régulier sera également apprécié sous peine d’entacher le feuillage. Il faudra également bien manier l’arrosage pour éviter, à la fois, qu’il ne sèche et ne sois saturé en eau.

Quelques variétés remarquables

  • Spider Web : feuillage parsemé de panachures au blanc éclatant
  • Murakumo Nishiki : panachure jaune pâle
  • Anneliese : feuillage à dominante jaune et parsemé de vert
  • Tsumugi Shibori : feuillage pratiquement blanc et parsemé de vert
  • Variegata : bordure des feuilles en blanc crème
Arrangement floral avec Fatsia japonica “Spider Web” en son centre

Quelques articles associés

Exotisme au jardin

Les substrats

L’hybridation

Conseils d’arrosages

Vous pouvez également retrouver cette plante sur notre boutique en ligne .