Gynostemma pentaphylum : culture et bienfaits

Le Gynostemma a gagné en popularité chez nous il y a une dizaine d’années est connue et utilisée depuis longtemps en médecine traditionnelle chinoise, elle est d’ailleurs mentionnée dans un ouvrage du 14ᵉ siècle qui fait référence aux différents moyens de survivre en période de famines. Le jiaogulan est à connaitre absolument.

Présentation du Jiaogulan

Le Gynostemma pentaphylum est appelé également l’herbe de l’immortalité ou Jiaogulan et fait partie de la famille des cucurbitacées (courges, citrouilles, pastèque, éponge végétale). Cette plante est originaire d’Asie (Chine, Inde, Thaïlande, Viêt Nam) malgré ses origines exotiques, la plante peut sous certaines conditions résister à des températures gélives jusqu’à -15°.

Le Jiaogulan se présente comme une liane vivace et persistante, et est actuellement à l’étude pour démontrer et dénombrer ses bienfaits qui ne seraient pas des moindres.

Culture du Jiaogulan

Le Jiaogulan est facile et possède une croissance rapide. Il nécessite un arrosage régulier, mais n’appréciera pas de voir ses racines baignées en permanence dans un fond d’eau, au risque de voir celles-ci pourrir. Il apprécie d’être à l’abri du vent dans une terre riche et légère avec une exposition moyenne à légèrement ombragé. Un paillage sera recommandé afin de maintenir l’humidité au niveau de son pied. Il sera également conseillé de lui offrir une structure sur laquelle il puisse se développer afin de contrer son aspect envahissant sur une surface plane. Elle fleurit aléatoirement dès le début du printemps jusqu’à l’automne et produit de petits fruits dont on pourra extraire les graines pour tenter le semis. Celui-ci est en général assez facile et la plante réagit également très bien au bouturage et au marcottage.

Les bienfaits du jiaogulan

Du côté des propriétés, il est reconnu comme une plante qui aide à harmoniser le stress aussi bien d’un point de vue physique que mental de par son action harmonisante d’un point de vue neurologique. Elle est d’ailleurs candidate à des études pour les soins liés au stress post-traumatique.

Elle est d’ailleurs elle-même riche en minéraux divers (pour autant que sa culture soit qualitative) , plusieurs acides aminés, vitamines A-C-E ainsi que des saponines capables de lutter contre le cancer, la dégénérescence cellulaire, certains diabètes. Certains de ses composants semblent d’ailleurs rapprocher ses effets bénéfiques du Ginseng pour ce qui est de la lutte contre la fatigue physique et intellectuelle.

Il a d’autres vertus :

  • Le jiaogulan booste le système immunitaire.
  • Il agit comme un antiviral important.
  • Le jiaogulan est riche en principes anti-oxydants.
  • Il améliore la digestion et l’absorption de certains nutriments utiles.
  • Le Jiagulan serait également un stabilisateur de l’absorption de mauvais cholestérol.
  • Il serait un régulateur de pression artériel et des troubles cardiovasculaires.

Utilisations du jiaogulan

La préparation recommandée d’une tisane de Jiaogulan se fait simplement avec une eau portée à petite ébullition dans laquelle on aura laissé infusé 5 minutes l’équivalant d’une cuillère à café de feuilles.

Elle présente une saveur sucrée, qui lui vaut d’être usité comme édulcorant au Japon.