Opuntia violacea : un cactus violet

Cousine du figuier de Barbarie, cette espèce originaire d’Amérique du Nord est particulièrement remarquable pour la teinte violette que peut prendre ses raquettes. Facile et originale, il s’agit néanmoins d’une espèce autour de laquelle règne une certaine confusion. Attardons-nous sur ces plantes injustement méconnues.

Opuntia Santa Rita

Confusions et éclaircissements

Le groupe des oponces violettes (du latin Opuntia, nom donné en référence à une ville antique) est sujet à une large confusion. C’est dû au fait qu’il existe au moins quatre espèces botaniques proches, ainsi que différents hybrides et cultivars pas toujours bien référencés. De base on distingue :

  • Opuntia azurea : raquette portant un peu plus vers le bleu, épines blanches aux ‘extrémités noires. La fleur est teintée de rouge.
  • Opuntia macrocentra violacea : couleur moins prononcée, des épines assez hautes, port plus large et meilleure résistance au froid.
  • Opuntia gosseliana : port évasé, épines nombreuses, mais plus petites que chez les autres espèces.
  • Opuntia Santa-Rita : Le plus coloré, mais également le moins rustique. Fleur jaune abricoté.

Cette petite simplification taxonomique est néanmoins sujet à débat même parmi les spécialistes. Pour certains, entre autres, le Santa-Rita est une sous-espèce du gosseliana. Pour d’autres macrocentra violacea et gosseliana sont une même espèce. Une étude génétique permettrait de trancher la question, mais il y a peu à parier que cela soit de grand intérêt. Pour celui qui souhaite acquérir ce type de plante, il sera du coup d’avantage intéressant de se fonder sur des critères de couleurs, de rusticité et de port.

Opuntia gosseliniana

Maintenance

L’Opuntia macrocentra montre une résistance au froid jusqu’à – 20°, ce qui à pour effet d’augmenter sa coloration violette. Les autres espèces ont une limite générale de −12°, nous pouvons donc les maintenir en extérieur toute l’année avec néanmoins le réflexe de les protéger de l’humidité qui pourrait amener à la fonte du pied.

Ce sont des espèces qui apprécient un soleil vif et un sol minéral drainé, la floraison intervient généralement entre les périodes printanières et estivales au regard du climat auquel elles sont soumises.

Opuntia Azurea

Les sujets adultes peuvent atteindre 2 mètres dans la nature, néanmoins il est rare de les voir dépasser 1m20. La croissance est assez suivie en période d’activité (mars à octobre). Pour cela, il faudra arroser régulièrement pendant cette période en s’assurant de bien laisser sécher la motte entre deux arrosages. Vous devez laisser la plante au sec durant la période de repos (octobre à mars) avec au mieux quelques vaporisations si l’on constate des rides prononcées sur l’ensemble de sa silhouette.