Une plante d’aquarium pour cuisiner ?

Limnophila aromatica est une plante du Sud-Est asiatique injustement méconnue. En plus d’apporter un peu de renouveau dans les plantations aquariophiles, elle propose un léger parfum entre citron et cumin qui est utilisé en cuisine dans sa région d’origine. Petit focus sur cette plante qui pousse volontiers dans les rizières.

Limnophila aromatica red form By Emilia Murray – originally posted to Flickr as “Rice Paddy Herb”,

Ses origines

Cette plante fait partie de la famille des plantaginacées (plantain, véroniques, linaires, bacopa, etc.) et se retrouve parfois sous le synonyme de limnophila hippuridoides. Elle est génétiquement proche d’une autre espèce plus commune en aquarium : la limnophila sessiliflora ou Ambulia. Elle pousse dans les rivières à courants lents et en étang, mais affectionnent particulièrement les rizières qui lui offrent une belle exposition et de la chaleur qui favorise sa floraison. La plante existe sous plusieurs variantes génétiques, mais on la retrouve principalement sous sa forme verte ou rouge (celle-ci fut développée par la marque Tropica en 2013). Elle sert à la préparation d’une soupe traditionnelle au Cambodge et s’incorpore dans plusieurs plats thaïlandais et Vietnamiens, on l’utilise également pour combattre la fièvre. Une autre espèce parente “Limnophila rugosa” produit un parfum d’anis et est parfois utilisé à Java.

Une rizière

Comment la trouver ?

Cette plante méconnue n’est que très rarement disponible dans les magasins, aussi il appartient à celui qui le souhaite de demander à son revendeur de contacter ses grossistes pour que ceux-ci l’informent des disponibilités. Il existe également certains sites internet qui se spécialisent à diffuser des plantes aquatiques un peu moins courantes ou encore la pépinière Greenarea (Belgique) qui en diffuse de temps en temps.

Limnophila aromatica Green form

Comment la maintenir ?

Cette plante apprécie une température comprise entre 22 et 28°, un PH entre 5 et 7 et un éclairage assez intense pour demeurer touffue. Un apport régulier d’engrais et de CO2 offre également une belle différence au niveau de son aspect. Dans ces conditions les pieds peuvent dépasser les 50 cm de haut. Ces plantes sont souvent issues de culture émergées et nécessitent une phase d’adaptation pour se plaire en aquarium. On les reproduit assez aisément par bouturage. Cette plante sera à l’aise avec des animaux de petites tailles et l’on évitera les espèces ayant tendance à grignoter le feuillage. Elle est adaptée aux aquariums de type Aquascaping du fait de son graphisme original.

Elle se prête également bien à la culture en paludarium, ou l’on peut s’amuser à la faire voyager d’un milieu immergé à émergé pour observer les différences foliaires entre les deux états.